Souffrir au travail : Assez !

Trois jours de manifestation pour interpeller

Manifestation 23 Millions de Salariés contre la souffrance au travail

La manifestation artistique visant à déclamer notre Manifeste s’est déroulée sur 3 jours.

Mise en scène par des artistes de la Compagnie le Laabo visant à interpeller les esprits et la société, l’évènement s’est déroulé pendant en 3 endroits symboliques de Paris.

Le 1er jour, nous étions plusieurs à nous retrouver Cour de Rome à la Gare St Lazare. Une fois la sono en marche pour déclamer le Manifeste et alors que les acteurs de la troupe Le Laabo portant d’étranges masques se mouvaient lentement, en silence, les passants intrigués se sont arrêtés. Ils ont regardé, ils ont écouté… D’autres ont filmé la scène pendant que les bénévoles, masqués pour signifier la perte parfois de l’identité individuelle au travail, distribuaient les flyers de présentation de l’association. Tout cela sous un beau soleil… jusqu’à l’arrivée d’un employé de la SCNF venant mettre un terme à la représentation : nous étions en terrain privé ! Art et règlement, liberté d’expression et droit du sol ne pouvaient s’entendre malgré une tentative de dialogue…

Bien sûr, cela n’a pas plus perturbé notre petite troupe! Acteurs et bénévoles se sont déplacés vers des espaces plus hospitaliers, rencontrant à nouveau l’intérêt d’un public nombreux, curieux et sensible à la question de la souffrance au travail.

Le lendemain, place de la Bourse du travail, la manifestation se déroulait face au temple de la finance et… aux fenêtres de l’AFP, ce qui n’a pas manqué d’inciter quelques journalistes curieux et toujours à l’affût de venir s’enquérir de l’évènement…

Le 3ème jour, pleins de doutes compte-tenu de l’état d’urgence, nous étions un lieu hautement symbolique : au pied de l’arche de la Défense.

Par centaines les salariés des tours sortaient à l’heure du déjeuner. L’occasion de distribuer encore quelques milliers de flyers, d’engager un dialogue ou… d’essuyer des refus condescendants  « non merci, je préserve la planète », ou bien  « non, pas de propagande ». Mais bien plus souvent, cadres à l’allure affairée ou collaborateurs de moindre rang hiérarchique acceptaient le flyer, engageaient la conversation…

Trois jours d’une mise en scène et en son d’un Manifeste destinée à réveiller les consciences, quelques milliers de flyers distribués, de nombreuses occasions de dialogue, un beau film en perspective, bref : mission réussie !

Notre campagne contre la souffrance au travail continue… Nous avons besoin de votre soutien pour nous aider à rémunérer les acteurs et financer la production des badges et flyers distribués pendant l’évènement. Rejoignez-nous !!

Alerter contre la souffrance au travail : manifestation artistique de 23 Millions de Salariés

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *